Stimulation du bébé pendant ces premiers mois.

Pendant ces premiers mois et même ces premières années, bébé va créer pas moins de 300 000 nouvelles connexions dans son cerveau en pleine croissance.

C’est pourquoi il est très important pour une maman de le stimuler afin d’assurer un bon développement et d’entraîner sa capacité à apprendre.
En effet, ce n’est pas pour rien qu’on dit qu’avant 3 ans les enfants sont des éponges. C’est durant cette période qu’un enfant correctement stimuler va créer le plus de liaisons dans son cerveau.

Aujourd’hui, je vous propose des façons super simple de stimuler votre enfant pour favoriser au maximum sa capacité d’apprentissage.

1 – La communication

Comme dans beaucoup de relation, la communication est très importante dans le développement de bébé.

Souvent quand on parle de communication on va penser uniquement à la parole. Mais dans le cadre de la stimulation de l’enfant, il y a bien plus à prendre en compte.

L’art du dialogue

On le dira jamais assez, mais il faut parler à votre bébé. Que ce soit à 2h du matin alors que vous vous réveillez pour la 4e fois de la nuit ou en présence d’amies. Il faut lui parler sans être aggressif bien entendu.

Mais qu’est ce qu’on peut lui dire ?

Cela n’a pas d’importance tant qu’il entend votre voix : cette vibration qu’il a entendu pendant 9 mois est une attache entre son monde et le notre.

Pour faciliter le dialogue et surtout si vous n’avez vraiment aucune idée de quoi dire à son enfant, faites une chose très simple : Décrivez lui ce que vous faites. Vous pouvez également lui poser des questions sur tout et n’importe quoi.

Alors, il ne vous répondra pas c’est sur mais il va enregistrer : les intonations, les volumes, les variations de timbre, la vitesse, … Et petit à petit, il va assimiler que tel ou tel action de sa part va engendrer tel ou tel comportement de votre part. Et c’est le début de la grande aventure.

De plus vous entendre parler, va l’inciter à vouloir imiter et découvrir qu’il est lui aussi capable d’émettre des sons. C’est là que les premiers gazouillis vont apparaître !

Continuez et vous verrez que rapidement les gazouillis vont s’affiner jusqu’à devenir des mots. Et avant que vous ne le réalisiez, vous aurez un bébé qui sait identifier et nommer « papa », « maman », « gateau », …

Beau travail ! Continuez

La communication non verbale

Elle est aussi importante que la communication verbale. Il s’agit de la manière dont vous vous tenez, les mouvements de vos mains, les traits de votre visage et certainement le plus important de tout : Les variations dans votre regard.

Pour un bébé, les yeux sont une véritable fascination et il faut que vous le regardiez au maximum.

Si vous vous en sentez le courage, vous pouvez stimuler une nouvelle zone de son cerveau en appuyant vos propos en langage des signes. Les bases sont très facile à apprendre et à force de répétition, vous pourrez connaitre les besoins simple de votre enfant avant même qu’il sache parler. Et ça pour un parent, c’est une énorme avancée vers la compréhension des besoins de son enfant.

Par exemple : « J’ai faim », « J’ai soif », « chaud », « froid », « fatigué », …

stimulation de l'environnement de bébé

2 – La découverte de nouveau environnement

C’est bien de participer à l’éveil de l’enfant par la communication, mais il n’y a pas que ça dans la vie. Il y a surtout l’environnement.

Inviter bébé à stimuler son cerveau grâce à son environnement est une des clés de la méthode Montessori. Si vous ne connaissez pas cette méthode, je ne peux vous inviter qu’à la découvrir ici.

La meilleure façon de stimuler bébé pendant ces premiers mois

Quand on pense stimulation par l’environnement, on s’imagine tout de suite des cubes à empiler ou des objets à manipuler.
Mais pendant ces premiers mois il est encore bien incapable de faire tout ça. D’ailleurs une grande partie de son énergie va être consacrer à consolider les muscles de son cou et de son dos pour réussir à tenir sa tête en position assise.

Mais, ce n’est pas pour ça qu’il ne faut pas le stimuler différemment. Et pour ça, la méthode à une solution incroyable : Le mobile Montessori.

En fait c’est très simple, il s’agit d’une succession de 4 mobiles que l’on va présenter au bébé à différents stage de son développement durant les premiers mois de sa vie.

Les 4 mobiles Montessori

1 – Le mobile Munari

A partir de 3 semaines, on va le mettre en présence de ce mobile. Il a plusieurs intérêts clés à ce stade de développement de votre enfant. Tout en contraste, il permet à bébé de le voir sans effort (à cet age, il distingue mal les couleurs). Ainsi, curieux il va s’amuser à observer ces formes se déplacer puis un peu plus tard, intéragir avec leur équilibre.

2 – Le mobile des Octaèdres

3 semaines plus tard, bébé à un mois et demi et il est temps de lui offrir une nouvelle stimulation qui va l’intriguer au plus au point : Les couleurs primaires et la 3D.

Les couleurs vives et tranchées du mobile couplés à ses formes faciles à manipuler vont créer une toute autre dimension pour votre enfant. Ce mobile va encore l’accompagner pour quelques semaines, le temps qu’il en fasse le tour.

3 – Le mobile de Gobbi

A 2 mois, votre bébé a déjà fait des progrés fantastique et ce nouveau mobile va l’accompagner vers de nouvelles découvertes : La gradiation, la profondeur et la nuance.

Facilement reconnaissable avec ses 5 boules de couleurs, le mobile de Gobbi va subjuguer l’enfant avec l’évolution de ce qu’il voit en fonction du mouvement qu’il donne au mobile. Cette nouvelle dimension à la compréhension du monde va le guider peu à peu vers le dernier Mobile de la collection.

4 – Le mobile des danseurs

Votre enfant a maintenant 3 mois, il commence à se concentrer sur les choses et veut du mouvement.

C’est dans cette optique que le mobile des danseurs a été créé. Il approfondi les concepts précédents en termes de nuances des couleurs et profondeur du mobile en ajoutant une nouveauté de taille : la modification des formes avec le mouvement.

Cela va favoriser sa concentration pour découvrir plus de ce mobile en constante évolution. Ensuite, votre enfant va devoir passer à de nouvelles stimulations surtout qu’il va commencer à se déplacer et va vouloir découvrir son monde par ses propres moyens.

sociabilisation de bébé

3 – La sociabilisation

Finalement pour clôturer cette article sur les stimulations à apporter à bébé. Il est important de parler de sociabilisation.

En effet, durant toute sa vie il n’y a eu qu’une personne dans sa vie : Sa mère. C’est celle qui apporte réconfort, chaleur, repas et douceur. Il connait les battements de son coeur, son odeur et ses bruits.

Dans le monde extérieur, il va être confronté à de nouvelles choses : Son papa tout d’abord, puis peut être d’autres enfants, d’autres adultes avec chacun des caractéristiques différentes.

Bien que déroutante au début, il va s’y habituer et c’est pourquoi pour que l’enfant soit le plus sociable possible il faut lui faire voir et interagir des ses premières semaines avec d’autres Humains. Des bébés bien entendu, mais pas que … Il doit comprendre qu’il y a plein d’être qui ressemble à sa maman par bien des stimulations, mais reste différente. Et qu’il ne doit pas avoir peur de ses différences !

Et voilà, les 3 points clés pour stimuler votre enfant et faire que son épanouissement soit maximal.

Lolise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page